à altitude de bleu par Franck Doyen

Les Apparitions

à altitude de bleu par Franck Doyen

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
VOUS dans la montagne en corps et place de l'éphémère au creux du rocher azur avec juste cette idée de l'éphémère à broyer des graines de café dans la bouche ( VOUS arrêtez et prenez le sentier de la montagne rêche et rugueux sur lalangue ) et la rencontre avec les écrivains du loup à glisse d'oeillades de bleu en bleu ( vraiment très .) VOUS


VOUS dans la montagne à des tonnes de marche de la première planche clouée à l'autre assis sous un cairn sous un mélèze un nuage avec le gouffreSoif creusé à coup de rides VOUS dans l'absolu souvenir du temps des villages avec ( les adultes riant ) tout autour et VOUSpetit ( sur les pierres à ricochet brisent le fil de l'eau ) qui s'étale là BLEUE / l'eau qui manque pourtant en VOUS l'eau rapeuse l'eau glacière l'eau du siècle encore l'eau verte et rouge l'eau tétards l'eau rouille du tuyau d'enBas l'eau d'herbe l'eau sable l'eau montagne dedans VOUS qui manque l'eau qui manque l'eauSOURCE l'eau qui glisse et pute l'eau lalangues l'eau courbe et cambre l'eau coin de lèvre l'eauEAU et au loinde VOUS


VOUS ( petit rond ) et VOUS en RonD le long des tartans mous par tous les temps en RonD sans lumière où vas-tu ? à courir sous le soleil et la neige en RonD sur la pierre glace en RonD derrière la mort et devant le mourir à courir en RonD ( VOUS arrêtez et prenez le sentier de la montagne rêche et rugueux sous lalangue et ) dedans VOUS


VOUS dans la montagne à houspiller la limite à tarauder VOSgouffres à creuser des puits dans le granit VOUS dans la montagne à brosser les dents du monde à mettre en terre autruche le moindre brin d'air assomé VOUS dans la montagne à froncer les sourcils de la pioche à cramer les ongles sous la boue VOUS dans la montagne à creuser la faim avec la faim et le début avec l'amour et la faim du début de la source et VOUS (dans la montagne dedans) VOUS


VOUS dans la montagne plus tard sur la limites des berges / la bergerie a posé ses berges les pierriers ont planté leurs piquets la montagne a quelques blessures vous le sentez bien la montagne aussi et ses crevasses au coin des yeux la montagne sous le repli du doigt et du chant soulève la MonTagnESource loin dessous qui se rappelle qui? pourtant là qui coule la source toujours là (chaque ru ruisseau rivière chaque torrent a cascades effarées chaque une autre sera là la source elle sera là et VOUS ) vous le savez VOUS


VOUS dans la montagne assis sur la ride avec dessous les pieds son chant assis la source coule - T - elle coule toujours apparemment à rire de ne voir là / la voir / là que l'entendre avec dans la montagne la ride qui se creuse sous la soif du rire en sac VOUS l'altitude du bleu vous prend / L'ALTITUDE DU BLEU VOUS PREND / flagrant au dessous des lits au pied du glacier elle vous prend et vous plongez le savez toute pluie toute fuite viendra de là la source c'est elle et les autres lui devront tout la fraîcheurEau les lèvresEau la courbeAu et le repli du doigt l'altitude et le bleu VOUS le manque de l'eau et l'eau du manque VOUS et tout VOUS
Le commentaire de sitaudis.fr C'est grâce à La Planète des Signes qu'on vient de découvrir Franck Doyen : comment avait-il pu nous échapper celui-là?!