Arno Schmidt par M2

Les Célébrations

Arno Schmidt par M2

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1

En moi coule l’Arno

entre hypophyse et hypothalamus coule l’arno / jamais vecchio, le ponte / fleuve charrie boue du réel / en son épaisseur en tableaux / synoptiques dans calculs / vitesses : paradoxe de zénon / que nul n’entre s’il n’est schmidtomètre / (sujet pour thésard : / confronter conception du temps chez bergson et schmidt / (notre autodidacte hurlerait de rire !-)) / anneaux de berechnungen / sa tératologie ? / entre autres : trilogie “ enfants de nobodaddy ” / + soir bordé d’or : une farce-féerie / : 55 tableaux des confins rust(r)iques pour amateurs de crocs-en-langue / hommage à nadeau, et alii, jusqu’à tristram / ( :éditeur, race tant adorée par schmidt !) / entrer en schmidtie, c’est / se nourrir du rire du chaos / en jubilation des mots / peau du monde à l’étal noir sur blanc / digresser en abîmes / plurivers singuliers / après sterne, c’est la star

 

schmidt, c’est comme dupont, martin, moretti ou smith / ? - : oui mais celui là est vraiment spécial / pasbanallebougre / ≠ chancelier helmut ~ / -- ! journaliste écrit : joyce allemand / cliché ! cliché ! / schmidt, c’est la cantatrice chauve à la voix discordante de l’allemagne / supernova du crépuscule / c’est l’escrimeur qui touche juste, toujours / d’où ponctuation inédite et adéquate / nicht die nacht notte nicht die nacht night nicht die nacht noche / en chambre de discernement trotte / à toute vitesse phrase de celan / “ la mort est un maître venu d’allemagne ” / schmidt tripote l’humus / de la mauvaise conscience allemande / déterre les cloportes au grand jour / c’est celle là, la voie de la cantatrice / schmidt est un solœil lucide / journaliste écrit : bern hard allemand / cliché ! cliché ! / lampe de poche dans tunnel d’oxydant / jean wahl jean l’a écrit son / malheur de la conscience dans la philosophie de hegel / l’élève juif de bergson / introducteur d’heildegger en france / refusa de serrer la main de martin / il l’a évité de justesse l’arbeit macht frei / de la transascendance chez schmidt / affirme le thésard / mais qui en france / (depuis bien longtemps / notre pays a perdu sa majuscule) / aurait les c_______ de dire / que nous sommes un pays profondément antisémite / où sont nées les idéologies totalitaires ,, qui ? / pendu ! haut et court _ / oui oui la patrie des droits de l’homme bien sûr / bhl ? bhv de la pensée / schnaps schmidt brûle boyaux / pour plaisir nôtre

 

à défaut de gwf, parlons de jw von / c’est sans pitié qu’il le cancelle / quel culot, l’arno ; c’est revigorant / il lui préfère wieland holberg moritz schnabel tieck wezel cooper swift scott cramer / noir d’amis d’entre temps / la librairie d’autodidacte / château eyquem à la main / magna servitus est magna fortuna / vers l’épiquaresque / ours du lande de lunebourg / ça sonne ça : ? lande de lunebourg ? lande de lunebourg / mieux vaut fouqué que fouquet / alors, il s’y consacre, l’enfant terrible / il traduit cooper more and more / et problèmes pour pornographie / pour remises en cause / censures encore et encore / arno passe outre les on-dines / il est comptable à personne, l’exhaustif / esprit libre / la liberté a un prix / droiture du subversif / : schmidt & wesson / se con fesse au renard / schmidt = posture

 

un jour beckett conseilla à federman / d’écrire à fond sans se soucier de / d’outre tombe ;;depuis 1979 ; a.s. intime / et j’ai tiré la bonne carte / : “ poète, écris à coups de poing ” / c’est dans aus dem leben eines fauns / ça c’est comme gravé là / arno m’a légué courage d’écrire / d’aller jusqu’au bout / pas de concession / cryogénie au panthéon personnel / serendipity / en moi coule l’arno / mon maître est venu d’allemagne / “ un crime derrière chaque mot ! ” / écrit novarina dans le / drame de la langue française / dans le théâtre des paroles / arno c’est de la bonne / débuts de phrase = injections / sic : dixit lui ! / un fixe sur papier / mots en guêpière / et là, c’est l’extase / arno, contre-poison en cornue / chute du mur de berlin / érection de murs / en têtes, en israël / arno abat cloisons

et la poésie quelle poésie / lune est déclinée / comme jamais comme jamais / - lande de lunebourg - / c’est mordant, c’est tordant / bargfeld follies / télécharger son riehl player / travail de titan la traduction dudit / dur de restituer réel digéré et vomi d’arno / de lillo rêve d’écrire un livre / sur trois minutes de vie d’une personne / avec somme d’affects / avec sommes de nos nous / arno l’a fait / paraphrase adorno : il est impossible d’écrire après arschmidt / arno est un passeur / il est le ponte vecchio / frais debout / un jour un magnat / lui donna la $omme égale au nobel / de la dynamite car nécessaire, arno / an = bn + cn / il m’inciterait presque à me mettre à l’allemand / ne pas connaître uniquement blaß mir einen / premier mot : weltanschauung / puis volksgeist / arno militerait-il pour le maintient du ß ? / parles-tu le schmidt ?



Le commentaire de sitaudis.fr

 

Extrait de " Vers o ", épiquaresque roème (inédit), à l'occasion de la réédition d'ouvrages d'A.S. dont " Brand’s haide ". Traduit de l’allemand par Claude Riehl. Annoté par Hubertus Biermann. Postface de Friedhelm Rathjen. Auch : Tristram, 2017. 183 p.  978-2-36719-038-9  19 €.

ET

" Le Cœur de Pierre. Roman historique de l'an de grâce 1954." Traduction de l'allemand, notes et postface de Claude Riehl. Auch : Tristram, 2017. Collection souple. 295 p.  978-2-36719-049-5. 11,40 €.