Les éditions Hermaphrodite en péril.

Les Incitations

21 nov.
2005

Les éditions Hermaphrodite en péril.

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
Condamnation pour entartage : 800 fois plus que pour Chevènement !

Cher (e)s ami(e)s, nous vous écrivons, afin de vous faire part de la décision de justice qui vient d'être rendue relativement à notre entartage de décembre 2004.

Nous vous rappelons brièvement les faits : au mois de décembre 2004 avait lieu à la faculté de droit de Nancy un Colloque International sur la provocation, dont l'affiche représentait un homme en train de montrer ses fesses, une main en train de brûler un billet de banque et un lancer de cocktail molotov. Fidèle à notre culture potache et à l'essence même (sans jeu de mot) du Collectif Hermaphrodite, nous avions alors tout naturellement pensé qu'il serait pertinent d'ouvrir cette belle manifestation en entartant son maître de cérémonie, à savoir monsieur Herbert Néry, président de l'université des Lettres de Nancy 2. L'entartage se produisit comme prévu, fidèle à la tradition des fous du roi.
Trois mois plus tard, quelle ne fut pas notre surprise d'apprendre que monsieur Néry avait décidé de porter plainte à notre encontre au motif de violences volontaires.
Nous fûmes convoqués au commissariat puis par le substitut du procureur qui nous proposa d'effectuer des heures de TIG afin de nous amender. Nous refusâmes au motif que nous ne considérions pas avoir été violents à l'encontre d'Herbert Néry.

L'affaire fut donc portée devant le tribunal correctionnel le 10 décembre 2005. Résultat : pour le tribunal correctionnel de Nancy, la dépose plus ou moins dynamique de tartes à la crème, même fouettée, est un délit de violence volontaire. Les deux responsables de l'association Hermaphrodite ont été condamnés hier matin à une amende de 250 Eur chacun, plus 600 euros pour les frais d'avocat de la partie adverse et au versement de 800 Eur au titre du préjudice moral et de... 12,10 Eur pour les frais de pressing du président de l'université Nancy 2 (Républicain Lorrain, le 03/09/05, Julien Bénéteau).
Soit la modique somme de 1912,10 euros. Rappelons encore que lors du procès, l'avocat de la partie adverse a bien précisé qu'il ne s'agissait, selon son plaignant, aucunement d'une question d'argent.

L'époque n'est plus à la farce, au rire et à l'ironie et peu de personnes se sont émues de cette condamnation. Nous ne contestons pas le préjudice subi par le président de Nancy 2, victime de notre entartage, mais nous tenons à rappeler, pour mémoire, que pour les mêmes faits commis à l'encontre de Chevènement, notre ami entarteur, Noël Godin, fut, lui, condamné à payer 1 euro symbolique.

Avis à contribution

Après 8 années d'existence, les éditions Hermaphrodite connaissent des difficultés financières et sont pour la première fois de leur existence en péril. Nos activités éditoriales sont menacées. Nous nous tournons vers toutes celles et ceux qui, par solidarité, voudraient bien nous envoyer leur aide sonnante et trébuchante à l'adresse des éditions (Les éditions Hermaphrodite, 30, rue Patton, 54410 Laneuveville devant Nancy).

Il existe plusieurs manières de nous aider :

1. En envoyant aux Editions Hermaphrodite un chèque ou un billet au montant que vous voulez.

2. C'est le moment ou jamais de commander un livre ou une revue des éditions Hermaphrodite. Allez, un effort, c'est bientôt Noël !

3. En vous rendant, le vendredi 26 novembre à 20 h au Totem (Maxéville) pour une grande soirée de soutien au collectif Hermaphrodite (la moitié de la recette de la soirée sera reversée aux éditions Hermaphrodite). Au programme, dans le cadre du festival TERANOVA, une grande soirée BEAT GENERATION présentée par Philippe Krebs avec de très nombreux intervenants et des lectures autour de John Fante, Jack Kerouac, William Burroughs, Allen Ginsberg, mais aussi de la musique avec des hommages à Woody Guthrie et Bob Dylan.

4. Et enfin, si vous n'avez pas le sou du tout, vous pouvez tout simplement nous aider à relayer cet Avis de soutien à vos amis, à votre carnet d'adresse, enfin à qui vous voulez.

Nous vous remercions par avance pour votre soutien. Pour que les éditions Hermaphrodite puissent continuent à vivre de leur vraie vie, LIBRES et SANS ENTRAVES ! ! !
Le commentaire de sitaudis.fr Nous reproduisons (presque) tel quel et intégralement ce communiqué de Philippe Krebs & William Guyot, du Collectif Hermaphrodite.