Aujourd'hui je dors III, de Dominique Meens

Les Parutions

05 oct.
2002

Aujourd'hui je dors III, de Dominique Meens

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
Cette plaquette photocopiée, il a fallu la ressortir de la poubelle, merci Patrick Beurard de nous l'avoir signalée! Ayant pris l'habitude de stigmatiser les pratiques de l'auto-édition bon marché, on ne tient habituellement pas compte de ce qui se publie sous ces faux labels mais il faut faire une exception pour ce magnifique texte de Dominique Meens. On ne poussera pas toutefois le masochisme jusqu'à signaler l'"éditeur" : que ceux qui désirent se procurer le texte s'adressent à nous, on fera suivre.
Le texte est dense, compact, il semble a priori massif comme un massif assiégé par des seiches mais il n'est jamais ennuyeux tout en restant haletant, profond et drôle, Meens est un très grand écrivain : qu'il fustige les travers du milieu poétique français, (parfois ce texte prend des allures de manifeste) ou narre les premières expériences sexuelles de l'auteur, (parfois, il prend des -drôles d'-allures autobiographiques) ou fasse allusion à ses déboires éditoriaux, l'auteur se montre si attentif à ce qu'il expérimente de notre présent, comme enfin inscrit dans une plus longue Histoire, qu'il nous concerne tous de très près, à chaque instant, dans chacun de nos actes et qu'il nous aide à penser, c'est-à-dire à ébranler notre propre monde sans effort, dans la pure jubilation de la lecture. Il y a aussi une érudition formidable, non de celles qui visent la domination ou la musique, c'est de la pure donation au contraire, bouées qui ont servi et serviront à d'autres. Et puis le style, ah le style de Meens entre tous enviable : une respiration ample de conteur, même lorsqu'il râle et rerâle encore, et son insatiable attention aux voix actuelles, voix qu'il rassemble pour qu'elles nous parlent.
Le commentaire de sitaudis.fr Le dernier texte (malheureusement mal édité) de Dominique Meens...on nous répond qu'il y a une tradition de la revue vite éditée à peu de frais (comme"Tartalacrème" de Frontier) ou de l'édition financée par l'auteur (Rimbaud, Proust...)! Mais nous affirmons que la situation n'est plus la même et que le lecteur d'aujourd'hui doit faire face à une trop grande prolifération de textes et d'auteurs : nous voulons l'aider à faire le tri!