Contes de fées de Cummings.

Les Parutions

15 mars
2003

Contes de fées de Cummings.

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
Le Printemps des poètes a quelque chose de déprimant, ça fait penser à l'automne des autos et à l'année européenne des handicapés, il pleut même sur Antibes cependant que Wanadoo dans son édito inqualifiable annonce qu'un mois de mars alléchant se profile : rugby, voyages, nouvelles pubs Wanadoo, bonnes affaires, plein de tuyaux pour surfer malin...... et l'intégriste chrétien George Bush nous désespère d'entendre raison.
Heureusement heureusement arrive ce livre de Cummings dont on a pu lire les premières traductions sur manuscrit, les "Fairy Tales" que le poète américain commenca d'inventer en 1924 alors qu'il racontait des histoires à sa fille Nancy. Toutefois ces contes, qui ont "toujours paru à Cummings un bouclier contre l'époque et ses idées reçues" comme le souligne Jacques Demarcq dans sa post-face, ne sauraient être considérés comme un ouvrage mineur ; au contraire, comme dans les "16 poèmes enfantins" qui suivent, (anthologie bien plus tardive et dernier livre publié par Cummings) remarquablement traduits par le poète Demarcq, on y est sensible au même et pur génie de Cummings, celui dont Baudelaire disait qu'il n'est rien d'autre que "l'enfance nettement reformulée".
La maquette, les gouaches de Macha Poynder et même l'achevé d'imprimer sont à la hauteur de l'ouvrage, dans un espace d'une innocence si tangible que toute mention de prix au dos de ce livre eût semblé insupportable.
Le commentaire de sitaudis.fr suivis de 16 poèmes enfantins
traduits et présentés par Jacques Demarcq
éditions clémence hiver
89 p.