Le numéro 5 de CCP.

Les Parutions

14 avril
2003

Le numéro 5 de CCP.

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
Ce dernier numéro de la revue critique du centre international de poésie de Marseille commence par un dossier consacré à Anne-Marie Albiach, la Madonne de la "modernité négative". La plupart des contributions, contrairement aux dossiers précédents (Hocquard, Lewinter...), sont rebutantes pour le non initié et la seule partie qui ne devrait pas l'être, l'entretien avec Jean Daive, évoque fâcheusement un dialogue digne d'une résurrection des Précieuses du Grand Siècle, d'un comique auquel le cipM sacrifie peu souvent.
Dans le reste du numéro, on retrouve les défauts déjà signalés, à savoir la complaisance de la plupart des articles (si l'on excepte Bertrand Verdier et …ric Meunier), la palme revenant à Pascal Boulanger (cf. nos "Excitations") et l'injustice flagrante qui cantonne dans une demi-page Dotremont, Dupin, Gertrude Stein ou Cummings mais aussi Pennequin ou Dupin alors que des ouvrages dont on peut légitimement penser qu'ils n'ont pas cette importance (Tardy ou Maestri) ou au moins la même importance, se voient octroyer une page ou plus (Liliane Giraudon). À part ça, Katy Rémy arrive en force (intéressante note sur Whitman p. 155), Mariette Wattin revient (hélas) et …ric Suchère fait des fautes de grammaire.
C'est très irritant de constater que la rigueur dont fait preuve le zélé secrétaire de rédaction, …ric Giraud, ne s'applique pas à tous de la même façon. Et que le copinage fait plus de ravages que de ramages.
Le commentaire de sitaudis.fr éd. farrago (diffusion Flammarion)
278 p.
15 €