Littérature et authenticité (Pierre Jourde)

Les Parutions

15 juil.
2002

Littérature et authenticité (Pierre Jourde)

Non seulement Pierre Jourde polémique férocement, (on l'a vu avec "La littérature sans estomac", cf. notre rubrique "Parutions") mais il va compter avec Christian Prigent, comme l'un des très rares écrivains contemporains capables de théoriser leur expérience. Il a lu Bataille, Borgès et Blanchot bien sûr mais aussi Schopenhauer, Kierkegaard, Heidegger, Merleau-Ponty et, ce qui est moins banal...Clément Rosset et Paul Ricoeur. Dans son essai publié chez L'Harmattan, ce lecteur boulimique mais jamais pesant, élabore une critique salutaire et drôle de l'authenticité, ébranle nos dernières convictions et ouvre par la littérature une voie d'accès au réel dont le dernier repli serait le neutre dans tous ses états. Les passages sur le narcissisme de l'écrivain sont particulièrement malicieux.On passera sur les nombreuses coquilles qui émaillent ce texte, (sans doute trop vite relu, il n'y a pas de correcteur chez cet éditeur) pour saluer cette réjouissante entreprise qui rapproche un peu plus Jourde de Witold Gombrowicz : on attend maintenant qu'il nous livre son "Cosmos"!
Le commentaire de sitaudis.fr …ditions L'Harmattan-2001-ouvrage sans prix!