Poésie verticale de Roberto Juarroz

Les Parutions

24 juin
2006

Poésie verticale de Roberto Juarroz









(EXTRAIT)




17


Tandis que tu fais une chose ou l'autre,
quelqu'un est en train de mourir.


Tandis que tu brosses tes souliers,
tandis que tu cèdes à la haine,
tandis que tu écris une lettre prolixe
à ton amour unique ou non unique.


Et même si tu pouvais ne rien faire,
quelqu'un serait en train de mourir,
essayant en vain de rassembler tous les coins,
essayant en vain de ne pas regarder fixement le mur.


Et même si tu étais en train de mourir,
quelqu'un de plus serait en train de mourir,
en dépit de ton désir légitime
de mourir un bref instant en exclusivité.


C'est pourquoi si l'on t'interroge sur le monde,
réponds simplement : quelqu'un est en train de
mourir. (I, 37)


Le commentaire de sitaudis.fr Traduit de l'espagnol (Argentine) et présenté par Roger Munier.
Première publication en France, Librairie Arthème Fayard (1980 et 1989).

Point Seuil-2006.
175 p.
6, 50 €