comme chant par Eric Des Garets

Les Poèmes et Fictions, poésie contemporaine

comme chant par Eric Des Garets

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1

 

 

le chant, un ruisseau,

fin des hymnes ;

un ruisseau

envers et contre tout,

un heurt heureux.

 

le ciel est une histoire.

 

*   *   *

 

 

un passager clandestin,

une ombre portée,

soleil de la plaie.

 

voix, ma

maigre force.

 

il chante.

 

 

 

*   *   *

 

 

eux dit-il,

des étrangers,

il espère la nuit,

il faut laver le monde.

 

 

*   *   *

 

 

les mots comme pain

croit-il,

pauvre fou,

un enfant.

 

*   *   *

 

quelle parole, sinon d’être,

dans ces décombres,

être du bond disait-il,

nous, désormais,

à l’abandon,

ne trouvant plus refuge

que dans le chant.

 

 

*   *   *

 

au matin vont mes

pensées, lavées enfin

par le chant, mots

comme oiseaux.

 

*   *   *

 

 

il chante

 

rien comme être n’est passager

je sais l’art d’évoquer les minutes heureuses

arrive feu

 

tombe le couperet du merle

 

fin.

Le commentaire de sitaudis.fr

Extrait d'un travail en cours.