DE NOS COQUES LES CLAIRE-VOIES par Vincent Wahl

Les Poèmes et Fictions, poésie contemporaine

DE NOS COQUES LES CLAIRE-VOIES par Vincent Wahl

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1



sur des collages de Max Partezana




(1)

prendre l’eau par les volets
des hublots
ouvrir les yeux sur les courants qui nous parcourent
tailler les oreilles en points d’interrogation
se gaspiller ou se rasseoir

éduquer/médiquer/régir/thésauriser

laisser s’allonger la liste de nos troupeaux
et non pas écharner jusqu’à l’os
tentatoire
jusqu’à la convoitise jusqu’à l’ivoire
jusqu’à l’éclanche de mouton qui de la femme
fait une enchanteresse


(2)

parole de médecin
pour suturer corps et verbe
broder le Texte de tous les corps blessés magnifiés
masqués
des corps constitués de tous les corps du roi

contre ce qui rend fou :
bains dans les fleuves infernaux
(pas s’en priver)
mais l’invulnérabilité la vraie
vient de la joie


(6)

prendre (de) la bouteille pour
(s’)assurer (de) l’interprétation
ne la concéder à personne
pythie sybille augures cartomanciens
auspices (sombres, meilleurs, de Beaune)
drus haruspices

sous-peine d’exil interlope
en frontalier de la maladie, de la chance
et du gouvernement des autres

en rire, la meilleure boussole

si l’on peut


(7)
malade :
personne atteinte dans son autonomie
attend
la loi de l’autre

médecine se contentera de protocole

mais guérir son patient par finesse par souplesse de cœur
par complaisance

vaut mieux qu’aboyer au soleil au risque de provoquer
dés (sir d’) astre


(11)

rien qui nourrisse rien qui soigne
qui d’abord ne se raconte
ne s’écrive

pour que le corps colle aux mots
méditation , mélodie nous précèdent
nous enlacent nous arment de fer ou d’osier
tenant debout notre corps obscur
notre statu(r)e de poussière et de vent

l’huile essentielle ou la manne
vis medicatrix naturae
sont la phase en creux
l’armature démontée
le corset vide
de nos corps

Le commentaire de sitaudis.fr Extrait d’une série de douze livres d’artistes avec Max Partezana en miroir déformant de François Rabelais.