L'interview de Godot-Part III par Raymond Federman

Les Poèmes et Fictions, poésie contemporaine

L'interview de Godot-Part III par Raymond Federman

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
Laut -Il doit avoir une voix rauque, non? Alors, de quoi avez-vous parlé?

Um -Oh, rien de spécial. Je lui ai posé quelques questions, et ...

Laut -Quel genre de questions?

Um -Le genre de questions qu'on demande à quelqu'un quand on le rencontre pour la première fois. D'abord je lui ai demandé son âge.

Laut -Il doit être vieux.

Um -Il avait pas l'air vieux. Il avait plutôt l'air démodé.

Laut -Démodé? Qu'est-ce tu veux dire?Je comprends pas.

Um -Comme s'il n'était pas de notre siècle. Tu vois ce que je veux dire?

Laut -Alors quel âge il a dit?

Um -Il a pas dit. Il a simplement haussé les épaule comme pour indiquer qu'il ne savait pas.

Laut -«a se comprends puisqu'il est sans doute immortel.

Um -Quand je lui ai demandé où il habite, encore une fois le même haussement des épaules, mais avec un petit sourire, comme pour dire est-ce qu'on sait vraiment où on habite?

Laut -Question conne, mon Cher Um! Il évident qu'un type comme Godot habite partout et nulle part en même temps.

Um -Je sais, mais je voulais quand même savoir ce qu'il allait répondre. On sait jamais. Ensuite je lui ai demandé ce qu'il faisait dans la vie. Encore un haussement d'épaule, mais ce coup-ci avec un petit éclat de rire.

Laut -Le vieux Godot est plus intelligent que tu crois. Evidement Godot travaille pas. Il a pas besoin de travailler. Il est au chômage en permanence. Finalement, il t'a rien révélé.

Um -J'étais pas là pour qu'il me révèle quelque chose. Je voulais voir s'il avait une barbe.

Laut -Est-ce qu'il en a une?

Um -Non, pas ce jour-là. Il était complètement rasé. Il avait même les cheveux bien peignés, avec une raie sur le côté.

Laut -T'es sûr que c'était Godot?

Um -Mais oui je suis sûr. Combien de Godot tu crois qu'il y a dans le monde?!
Un c'est assez, tu te rends compte comme la vie serait compliquée et difficile s'il y avait des Godot partout?...Je lui ai demandé s'il pouvait me dire quand il comptait venir : ce coup-ci, il a levé les bras en l'air pour indiquer qu'il n'en avait aucune idée.

Laut -«'est pas surprenant. Peut-être que le geste des bras en l'air voulait dire qu'il avait aucune intention de venir. Bon et quoi encore?

Um -La situation devenait désespérante. Mais je savais ça d'avance. Finalement je n'ai pas pu résister et je lui ai demandé s'il baise de temps en temps.

Laut -Oh, la vache. C'est pas vrai! Tu lui a pas demandé ça?

Um -Si, je lui ai demandé. Et tu sais ce qu'il a répondu. I used to could. En anglais. Oui, en anglais.

Laut -I used to could! Mais c'est comme ça qu'on parle dans le Texas. Me dis pas que Godot vient du Texas.

Um -«a serait quelque chose, hein? «a ferait scandale!

Laut -J'pouvais dans l'temps, qu'il a dit? Incroyable ... Bon, et après?

Um -Rien. C'était la fin de notre entretien. C'est à ce moment là qu'il a disparu.

Laut -«'était tout? Je peux pas croire que t'aies eu l'occasion, la chance d'obtenir toute la vérité de Godot et c'est tout ce que tu peux me dire?!Quel gaspillage de temps et d'effort! Je peux t'assurer que si moi j'avais pu faire cet entretien j'aurais tout su de lui, tout!

Um -Je voulais pas trop m'imposer. Il est tellement sympa.

Laut -Est-ce qu'il est grand?

Um -Non, seulement 8 1/2 par 11.

Laut -Quoi! 8 1/2 par 11? La dimension d'une feuille de papier!

Um -Oui, les dimensions américaines d'une feuille de papier!

Laut -Si j'étais toi, je dirais pas ça à personne. Imagine la panique que ça pourrait causer dans le monde. Godot, 8 1/2 par 11!

Um -Et alors? Personne est parfait dans le monde.



FIN