LE SOIR LA NUIT LE JOUR par Vianney Lacombe

Les Poèmes et Fictions, poésie contemporaine

LE SOIR LA NUIT LE JOUR par Vianney Lacombe

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1

 

 

 

 

QUAND ON EST PETIT ON EST DES ENFANTS
APRES ON EST DEVENU QUELQUE CHOSE
D’AUTRE
QUI CONTINUE A VIVRE
PLUSIEURS FOIS PAR SEMAINE
DANS LES ANNEES QUI SONT
DIX PARDIXPARDIXPARDIX
JUSQU'A LA FOIS
OU ON EST PLUS VIVANT

 

 

 

LES PARENTS ÇA SERT A SOUVENIR QUAND ILS SONT
MORTS : QUAND ILS SONT PLUS DANS LES SALLES
DE BAINS OU LES CAFES LE SOIR : ILS SONT DANS LE
DIS-PARU OU ILY A PAS DE METRO ET LE BUS POUR
RENTRER : C’EST PAS ECLAIRE DANS LA NUIT : ON
VOIT RIEN DANS LES MORTS QUI SONT PERDUS : IL Y
A QUOI CHEZ LES MORTS COMME ELECTRICITE ?

 

MAINTENANT QUAND ON EST PAS MORT IL Y A DE LA
PLACE POUR SE REVEILLER LE MATIN ET IL Y A DES
JOURNEES PENDANT TOUTES LES ANNEES.

 

 

DANS LA MER IL Y A DE L’EAU QUI EST TRES
LONGUE AVEC DES BATEAUX ; ET ELLE EST COURTE
A L’ARRIVEE PAR TERRE : ON PEUT MONTER DESSUS ;
ET QUAND IL N’Y A PAS D’EAU
IL Y A DES FLEUVES QUI SONT PETITS : ILS COULENT
PAS ; ET DANS LES MONTAGNES IL Y A LE COMMEN
CEMENT DE L’EAU : ELLE EST CACHEE DESSOUS.

 

SOUVENT LES LACS ON PEUT ENTRER DEDANS : ILS
SONT PETITS AU BOUT ; AVEC DES FLEUVES QUI
PARTENT. DANS LES LACS ON PEUT VOIR LES TRAINS
QUI PASSENT, AUTOUR – ET DES VOITURES. LES
LACS C’EST BIEN PLACE POUR SE BAIGNER : QUAND
IL FAIT BEAU TOUTE LA JOURNEE.