Les noms du corps (extrait) par Fernand Fernandez

Les Poèmes et Fictions, poésie contemporaine

Les noms du corps (extrait) par Fernand Fernandez

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1

 

 

 

En langue ce que je pense

c'est que  je me refais un corps                         

- outre le corps de la langue maternelle                                  

dont on pourrait dire que je me la fais -                                  

mais le résultat me paraît toujours incomplet                        

troué                                                                                        

en ruine                                                                                   

le corps de langue n'est que momentanément plein              

il faut aussitôt en refaire un autre                                            

je tente de mettre au point une chaîne de montage              

qui permette de fabriquer plusieurs corps en même temps    

mais l'usine est débordée                                                         

doit s'agrandir en permanence                                                

laisser certaines ailes en friche                                                 

et pour cause :                                                                          

le corps, lui, n'y est pas

l'oral veut ressouder ce corps volatil

ce corps mort scellé

ce corselet

ce corps corps se tait

stopper la série infinie

de ces corps-au-pieds collés

poser – au moins pour un temps -

ce corps ici

 

refaire un corps

c'est comme ça vient

difficile de faire

dans l'ordonnancement anatomique

péronétronchecoksysoeil

ça fait refaire un corps

ou ménisquefoiehumérusrate

ou pancréacupulearéoletendon

ou prostatecolonpiedthorax

ou narinesphincterclavicule

ou vessiescrotumocciputmasseter

ou molaireventriculedoigtcorpscalleux

ou genciverotuletrachéeartèresacrum

ou thyroïdevésiculebicepsglotteradius

ou pectoraljamberétinecalcanéumfloreintestinalerachis

ou même lesoeufslepieddechaiselamoutardeleslunettes

ça peut faire refaire un corps

ça se fait avec ce qui ce qui tombe sous la main refaire un corps

ou même cequitombesouslamainonglecarafeépistémologiesudestasiatique refaire

                                                                                                                   [un corps

ou même refaireuncorpschaussuremétalangagepiedpaquetpaupièresensgiratoire

ou même refaire un corps ça peut être papierciseaufoieratecrytauxdefeldspath

et puis longtemps après non feldspath feldspath non plutôt

                                                  [papierciseaufoierateendive

ou papierciseaufoieratelapine 

ou...

 

Certains entendent faire ce chemin dans leur chair

et stopper ainsi les métamorphogenèses du vrai corps

'mettent la morve au gynécée

l'Olmeta mort faut jeunesse

l'omerta mon rat forme est-ce une chaîne

les met en tas Nelson Montfort jaune mayonnaise

l'aimait l’État mort la fausse genèse

les inventions les plus improbables de l'imaginaire

objectivent en réalité des mouvements dans le réel 

chaque formulation du vrai corps

détermine un modèle d'univers

La chirurgie et le kama-sutra ne font pas le poids

face aux infinies variations du quanta-sutra

la seule science un tant soit peu sérieuse

est l'érotocosmologie

c'est-à-dire l'étude de la place du Désir dans l'Univers

et dans le corps de ceux qui fomentent les théories

 

Tu n'as plus de corps ou presque

une tête

à peine des jambes pour déplacer ta tête

Parfois le reste du corps se rappelle à toi

dans les petites douleurs

les plaisirs furtifs

lors d'un éternuement

Mais c'est la tête qui supporte tout

La tête est en charge des mouvements

normalement dévolus aux membres

Mouvements détournés des bras

du tronc

du bassin

du cou

de tout se qui s'articule et se désarticule

se tend et se détend dans le corps

davantage de mouvements

que n'en pourraient exécuter

tes membres au repos

des volées de bras

à la Jules Etienne Marey

à la Steve Austin

jusqu'aux mouvements plus secrets des organes

et plus bas

jusqu'aux quarks

au bruit quantique

aux membres infinitésimaux

et impossibles à localiser

jusqu'à l'accélération immobile

au fond de toute chose

Le monde est ce sur quoi

tu tente de tenir debout

mais tu as un cor au monde

qui te fait vaciller

Parfois tu as l'impression

de faire un rejet de la greffe de tout ton corps

ton corps greffé à quoi ?