Mon Pouchkine. par Charles Pennequin

Les Poèmes et Fictions, poésie contemporaine

Mon Pouchkine. par Charles Pennequin

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
En fait c'est l'histoire d'un homme. Il est meunier, sa fille est amoureuse.On sait pas trop bien pourquoi mais ils sont pauvres. La sécheresse. C'estparce qu'il est meunier. Les meuniers sont pauvres dans ce pays. Et sa filleest amoureuse. C'est le comble. Car elle est amoureuse d'un prince. Leprince a été amoureux lui aussi. Seulement le meunier a peur. Il a peur poursa fille. Elle va tomber de haut. Ou quelque chose dans le genre. En toutcas ils vont l'avoir sec. Son père lui dit de pas se faire de films. Sonpère il est meunier. C'est des pauvres. C'est la pauvresse et son père. 2ans de dettes. Des créanciers partout. Des envies de se foutre en l'air enpagaille. Seulement y'a sa fille. Et le comble : elle est amoureuse. Et d'unprince pour arranger l'affaire. Le prince ça fait un paquet d'temps qu'il aplus donné signe de vie. La fille du meunier se morfond. Toute seule. Aufond du trou. Le trou d'sa vie. Le moulin. Le moulin tourne mal. Le meuniers'inquiète. La fille est amoureuse d'un gars pas d'son rang, son espèce, sacondition. C'est la pauvreté. C'est dégueulasse. La misère s'installe. Lemeunier est encore jeune. Désespoir. Elle attend son prince. «a faitmaintenant un moment qu'il revient pas. Juste avant on les voyait souventdans les rues. Juste avant qu'il vienne plus. Maintenant le voilà qu'ilvient. Il est sur son cheval. Ou plutôt il est à pied. Son amoureuse levoit. Elle pleure. Elle s'inquiète. Le prince donne plein d'argent. Lemeunier est content. Lui il est emmerdé. Le prince est emmerdé. La fiancée s'est morfondue. Pourquoi tout ce silence. Maintenant il va l'emmener.Seulement au bout d'un moment. Au bout d'un long moment. Un très très longmoment pendant lequel la fille se morfond. Et le fiancé semble emmerdé. Unlong moment où on voit aussi le meunier bien content. Il lui dit ben voilà.Le meunier. Non le prince. Le prince dit Ben voilà. Il lui dit à la fille.La fille elle lui dit J'suis plus amoureuse. Non. c'est lui qui lui dit àelle. C'est le gars qui n'est plus amoureux. Mais il lui dit pas j'suis plusamoureux. Il lui dit : j'suis maqué. J'te l'avais dit. C'est le meunier. j'te l'avais dit qu'il lui dit à elle. Et puis le gars s'en va. Et elle on laretrouve pendue. Et le meunier a drôlement vieilli. Voilà.