Par-delà par Sébastien Kwiek

Les Poèmes et Fictions, poésie contemporaine

Par-delà par Sébastien Kwiek

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1

 

 

 

 

La mécanique des plaques

ne laisse aucune trace

 

Elle ne dit pas son nom

 

Elle ne sait d’ailleurs pas ce qu’est

un nom

 

Non

 

La tectonique des nasses

Implacable

Redoutable

 

Presse / Compresse / Se resserre

 

Douce imperceptibilité du nœud coulant

Mer de tranquillité aussi morte que ses baigneurs stagnants

 

Sous les Apollos d’or

des formes crépusculaires

 

Ma main tâtonne / Quelque chose s’anime

 

Raisonne (par-delà l’obscurité)