Sonnet j'écoute par Christian Bernard

Les Poèmes et Fictions, poésie contemporaine

Sonnet j'écoute par Christian Bernard

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
J'entends taffetas satins organdis
le bal du soir qui s'allume J'en
tends s'éloigner le bruit des rames
d'Arthur Cravan gagnant le large

J'entends André Breton murmurant
la Recherche à l'oreille de Proust
qui s'écoute yeux fermés tandis
que Deleuze saute par la fenêtre

qui bat dans le froid J'entends
Joë Bousquet faire l'amour immobile
yeux fermés sur la nuit étoilée

J'entends se briser la nuque de Du
prey et la Seine qui avale Celan et
Luca et l'hiver qui se tait sous la neige