Sonnet zibeline par Christian Bernard

Les Poèmes et Fictions, poésie contemporaine

Sonnet zibeline par Christian Bernard

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1


Jamais nul vrai plaisir à tirer ces
lignes sinon celui parfois de voir
ou d'entendre la doublure ou
l'écho qui susurre la désentente

l'en-dessous qui relance fait déboîter
bifurquer pour poursuivre droit où
l'on ne sait enchaînement sans lien
qu'ensuite un scrupule une inquiétude

essaient d'élucider par l'intercalation
de verres correctifs Ces sonnets sont
des chimères de papier crépon greffons

arlequinés cousus d'autant d'items que
d'instantanés distraits du plan-séquence
des flux - Je est un bal masqué