Tomates de Nathalie Quintane

Les Parutions

20 oct.
2010

Tomates de Nathalie Quintane

Attention, ce livre semble émaner d'une nébuleuse nocive pour le pouvoir en place et ceux qui le soutiennent.
Souvent drôle, jamais haineux ni aigre, facilement compréhensible et brillantissime, il questionne la coupure entre les générations françaises de la révolution à aujourd'hui, dans les souvenirs récents, les phrases, les actions et les livres d'aujourd'hui.
Alors que la culture du jardin à la mode de Voltaire, est devenue le symbole du repli bourgeois sur la sphère privée, Quintane plante ses tomates et le rouge est mis : tous ceux qui veulent en finir avec ce pouvoir arrogant, cynique et inculte, tous ceux qui ont encore la force de croire dans le bon peuple de France et ses révolutions vont être comblés.

- Les émeutiers des banlieues font-ils partie du peuple ?

- Rouillan et Julien Coupat ouvrent-ils la voie à l'insurrection qui viendra ? D'où parle ce dernier et dans quel style ? celui de Debord ? en quelle langue écrit-on des tracts ? pourquoi ?

- suis-je en tant qu'écrivain, manipulé, manipulable par les fascistes ?

- est-ce qu'un livre est une fête ? qu'est-ce qu'un livre bingo ? est-ce qu'un livre peut avoir aujourd'hui un autre usage qu'hédoniste ou scolaire ?

- que signifie la fin du livre Les jumelles de Pierre Alferi ? est-ce qu'elle est modifiable ?

- L'Eternité par les astres, écrit en prison par Auguste Blanqui, est-il un livre crypté ?

- la couille peut-elle être objet d'un blason revisité par un écrivain qui se trouve être une femme ? et que vient-elle faire dans ce livre (pas la femme) ?

- pourquoi Michelle Alliot-Marie tient-elle à ce que je mette ma ceinture de sécurité ?

- l'insurrection est-elle à l'ordre du jour ou doit-on attendre que le PS reprenne le pouvoir ?

- est-ce que la pensée se construit par une suite de propositions logiquement enchaînées ?

Bien d'autres questions sont agitées et servies de la meilleure manière, inventive, dans ce dangereux brûlot, dans ce traité qui se lit d'une seule traite, ce manuel qui se prend à deux mains et se reprend de la tête, qui accélère les images de Hergé à Gérard (de Nerval) : très personnel, presque intime et universel, plein d'énergie intellectuelle, il pense les armes de l'insurrection et arme la pensée (chiasme marxo-debordien), il éclaire dangereusement jusqu'à ceux qui ne le liront pas ; mais il est trop tard pour l'interdire, les gens au pouvoir et leurs défenseurs qui ne lisent pas les livres publiés par POL (dixit Quintane), n'ont plus qu'une solution : faire comme si c'était un POL normal de l'écurie moyenne, mille exemplaires maximum loin des gondoles ! Mais attention, ce sera peut-être un pôle
de regroupement ....
Le commentaire de sitaudis.fr éditions POL, 2010
135 p.
12€ 50