À propos de l'anthologie " Les poètes de la Méditerranée " par Julien Blaine

Les Incitations

15 mars
2011

À propos de l'anthologie " Les poètes de la Méditerranée " par Julien Blaine

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
Comment peut-on commettre de telles bévues ?!

1/ Il y a à Lodève depuis 14 ans un festival de Poésie qui s'intitule Les Voix de la Méditerranée, qui réunit tous les poètes de toutes les Méditerranée, sous des parrainages aussi divers que Salah Stétié, Jean-Claude Carrière ou Adonis, et dont je suis le directeur artistique.

2/ Il y a à Marseille depuis 8 ans un festival qui s'intitule Poésie-Marseille et qui réunit des poètes du monde entier, et qui depuis 2 ans a pour but de faire le tour des Méditerranée, celle au sud en 2010 , celles à l'est en 2011.

3/ Il y a à Marseille, dans la ville qui a vu naître Antonin Artaud et mourir Arthur Rimbaud, une ribambelle de poètes,des vieux des jeunes, des femmes des hommes, des célèbres des maudits, des riches (rares) et des pauvres (nombreux), des poètes de chez Gallimard ou de chez P.O.L., ou encore publiés par les innombrables petits et moyens éditeurs de France et du monde.

4/Il y a à Marseille une ribambelle d'éditeurs de poésie avec une audience régionale, nationale ou internationale.

5/ Il y a à Marseille à la suite des Cahiers du Sud une ribambelle de revues à la vie éphémère ou d'une belle pérennité.
Action Poétique & Doc(k)s, pour ne citer que celles natives d'ici (Marseille !) et d'une durée de vie ahurissante...

6/ Il y a à Marseille une ribambelle de lieux de création et de diffusion : galeries, librairies, théâtres ou lieux d'expérimentations comme la Compagnie, Montevideo, les Bancs Publics, les Bernardines, le théâtre du Petit matin, Lieux Fictifs, les Instants Vidéo Numériques et Poétiques...

7/ J'ai créé à Marseille, il y a plus de 20 ans, le Centre International de Poésie de Marseille, cipM, qui a organisé un nombre incalculable d'expositions, de lectures et de performances, de résidences et de rencontres...

Et rien de tout ça n'est représenté dans votre anthologie surprenante et utilitaire !

Pauvre Yves B. noyé dans son admirable et banale préface d'une anthologie à la sauce mal liée,
pauvre Renaud M. dont on découvre soudain son intérêt pour la poésie,
pauvre André V. qui ne sait plus à quel épicier des lettres se vouer,
pauvre Ulrich F. qui est venu de loin ramer dans cette galère
et pauvre de toi qui prends la responsabilité de cet objet de pacotille réservé au rayon fast-book des hyper-marchés !

Pour la poésie Marseille-Provence 2013, ça augure et ça inaugure bien mal...
Le commentaire de sitaudis.fr extraits d'une lettre ouverte à Bernard Latarjet, Directeur de Marseille-Provence 2013