L'Incontenable de Christian Prigent.

Les Parutions

03 nov.
2004

L'Incontenable de Christian Prigent.

Entre deux livres de fiction ou de poèmes, l'inlassable auteur de Commencement écrit de petits essais, des préfaces, répond à des enquêtes, rédige des textes pour des conférences ou des colloques et parfois même envoie des articles aussitôt acceptés par la presse (ici en l'occurrence Libération, pour le très audacieusement non-consensuel Sacré corps de champion). Puis lorsque l'angoisse l'étreint (c'est-à-dire assez souvent), il rassemble le tout en un livre, fort inducteur de remaniements auxquels bien d'autres écrivains ne s'astreignent pas.
Ainsi les noms de Richard Virenque et de Deleuze, de Gadda et Virginie Despentes peuvent se côtoyer dans l'effort, d'une écriture hantée par son inadéquation native à un monde dont nos multiples fables n'en finissent pas de dire le radical estrangement, celui qui nous étrangle et nous fait parler.
Prigent essayiste et pédagogue, conserve ses qualités de poète : rythmicien bondissant et gai (au sens nietszchéen), meilleur ou plus authentique (léger!) danseur que Sollers, il a regroupé en scènes de la vie..., les différentes parties de ce livre qui mettent en joue et en jeu...la poésie , débordant image et nomination, dissemblable à toute semblance - et n'adhérant ni lyriquement ni mimétiquement aux corps charnels (vie matérielle et matière verbale) qui ne la contiennent qu'en tant qu'incontenable.
Le commentaire de sitaudis.fr éd.POL
263 p.
21 €