La sagesse des sorcières de John Giorno.

Les Parutions

26 oct.
2005

La sagesse des sorcières de John Giorno.

Dans une traduction de Gégé Lemaire (tiens, où était-il passé celui-là depuis tout ce temps?!), des textes récents (94 à 2004) d'un grand illuminé de la beat generation. Où l'on apprend qu'il n'a rien perdu de son goût de la provoque ni de ses illusions bouddhistes, mieux même : le texte consacré à la mort de son ami Burroughs, dévoile que ces vieux garnements bien addictés, tout pacifistes qu'ils sont mais en bons américains, lâchent difficilement leur goût du fusil, WB a dormi avec le sien pendant 15 ans, un 38 spécial bien chargé ! Giorno révèle aussi le goût de son ami pour ses médailles reçues des gouvernements français et américain mais c'est peut-être une vacherie post mortem comme seuls en sont capables les meilleurs potes poètes.
Rien à dire de plus de ce joli petit volume, les vers de Giorno valant surtout pour leur rythme que le français écrase, une version bilingue eût été mieux venue.
Le commentaire de sitaudis.fr éd Al Dante
sept 2005
82 p.
13 €