Laissez Baude buissonner de Danielle Mémoire

Les Parutions

16 nov.
2005

Laissez Baude buissonner de Danielle Mémoire

Avec ce livre, Danielle Mémoire poursuit son travail de mise en pièces des dispositifs d'écriture, (commencé dans les années 80 et remarqué surtout depuis Fautes que j'ai faites en 2001), cette fois-ci au sens le plus strict de l'expression puisqu'elle s'en prend au théâtre. Ou se prend dans le théâtre. Dont elle s'éprend, c'est clair ?
Il faut atteindre la fin du livre pour en comprendre le titre et s'en laisser conter par un premier garde-chasse (et aquarelliste), décrivant ces didascalies décalées d'une improbable mise en scène (entre kitsch de la Comtesse de Ségur, perversions de Klossowski et Bob Wilson), décrite dans d'hypothétiques versions de ... quelle pièce au fait ?!
La musique pose un problème.
Le jeu de scène pose un problème sans doute,

De glissements en reprises et édifiantes répétitions, tout pose problème, y compris Littré !
Très subtilement monté, plein de surprises et de drôlerie, ce texte est aussi un piège qui tente de saisir de l'impossible, selon l'expression de Prigent à propos des tableaux de Dezeuze, cf. . Ou ce qui fait écran, scène et obscène.
Le commentaire de sitaudis.fr éd POL, 2005
79 p.
13 €