LES HOMMES SIGNES de Nicole Caligaris

Les Parutions

11 oct.
2008

LES HOMMES SIGNES de Nicole Caligaris

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
L'informe, c'est ce qui ne trouve pas en nous son répertoire, ce qui place l'œil , la main en échec, rend le corps humain ignorant, laisse l'échange inaccompli et il me semble que cet inaccompli est l'unique condition artistique, que l'unique condition du regard, l'unique condition de la lecture, l'unique condition de l'écoute, c'est la perte de ce répertoire d'images acquises.


à partir des célèbres Otages de Fautrier
de ces têtes en haute pâte après Jean Paulhan et Francis Ponge, aussi lisible
qu'eux cités


l'écriture de NC dégouline vers les hauts de Fautrier sans jamais sé
cher
l'écriture en plein la Gueule
marque du manque
la marque manque

buts et cibles mais pas l'impossible

elle touche à l'origine même de l'écriture comme signe sur l'impasse
accepte d'échouer dans la visée

le chaos lumineux

la Galerie des Glaces
Gueules
cassées montrées comme des textes pour des destinataires ennemis
mal
traités
lourdes conséquences encore aujourd'hui on dort tout contre
ce passé décomposé
j'aperçois les Hommes Signes tout près des Hommes Singes et du gore

basses images acquises
tout est heureusement réfutable comme le souhaite Popper pour les énoncés scientifiques

La formule tout entière est bien orthographiée une fois sur trois
des tailles
mes formes morflent

Celui qui sait qu'on ne doit pas manger le poisson avec une fourchette a le droit de le manger avec une fourchette, dit un proverbe chinois

Par glas et
glaïeuls
ce livre force toute recension contre la paroi
où l'Un passe
Le commentaire de sitaudis.fr éd. Abstème et Bobance, 2008
avec des reproductions de dessins de Fautrier
Tirage de tête avec une œuvre originale d'Eric Caligaris
59 p.
prix non communiqué