moriturus, numéro cinq.

Les Parutions

17 sept.
2005

moriturus, numéro cinq.

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
Difficile de trouver l'adresse postale ou un bulletin d'abonnement, sans doute est-ce trop trivial, trop anti-poétique pour cette élégante revue ?
Elle fonctionne sur le principe anthologique bien éprouvé avec de grandes signatures-locomotives (Jacques Dupin, Bernard Noël), des textes de bon niveau d'auteurs confirmés (Dominique Quélen), des petits jeunes prometteurs Jean-Baptiste de Seynes), un beau dessin permettant un tirage de tête (David Massabuau) et le thème, par le passif, comme fourre-tout permettant à chacun de caser sa petite camelote ! Pas d'édito, pas de prise de risque, pas de note de lecture, de l'auto-promotion habilement montée. Les jeunes (?) créateurs de cette revue (Brice Petit, Cédric Demangeot etc) reprennent le train, les habits et les manies de leurs parents, c'est marrant.
Mais Brice Petit (actuellement hospitalisé), a droit à notre soutien (voir notre communiqué http://www.sitaudis.com/Excitations/on-va-t-apprendre-a-fermer-ta-gueule.php)
Les errata sont pleins d'humour.
Le texte de Samuel Macaigne, intitulé le second chrétien (p. 329) est digne d'intérêt.
Plus étonnantes encore, les Postures d'Olivier Cabière (p. 292).
Le commentaire de sitaudis.fr éditions fissile
390p.
22 €