Lettre ouverte à M. J.P. Siméon par Nicole Caligaris

Les Incitations

22 oct.
2009

Lettre ouverte à M. J.P. Siméon par Nicole Caligaris

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
Monsieur,





Par le hasard des fichiers, je veux dire des fichiers de dieu qui m'ont collé deux X et d'un de mes éditeurs étiqueté "poésie" dans vos boîtes, je reçois votre appel pour "couleur femme", thème de la célébration officielle, prévue pour le mois des fous, qui sort une fois l'an la marotte et se propose cette année de mettre à l'honneur "l'écriture des femmes".

Mais qu'est-ce que c'est que ces histoires de ragnagnas ?!
En aura-t-on soupé de cette "écriture des femmes" ! Vous voulez nous en servir encore ?
Et l'an prochain ce sera "l'écriture des gays" peut-être, comme nous avons pris l'habitude d'esquiver à l'anglaise ce qu'il serait, en bon français, toujours malpoli de nommer ? Voilà au moins qui aurait le mérite de provoquer un joyeux remous.
Mais à quelle catégorie songez-vous donc et pour y classer quoi ? De l'ensemble des poètes, les individus qui n'en ont pas ? «a vous semble intelligent, ça ?
Allez-vous nous bassiner longtemps avec cette estampe de dentellière de la poésie qui fait des ronds au petit crochet ? que les vapeurs agitent ? que la violence, non, que la douceur, oui ? que sa nature, fendue par le milieu, rend sensible ?
Allez-vous finir de le prononcer avec des trémolos, ce substantif qui est une description physiologique, un ordre sexuel du genre humain ? femme : femelle, quoi, lâchez le tambourin, tombez les sept voiles, nous avons plus utile à faire. Et ne venez pas me présenter la levée du voile comme alibi de la bêtise, malheur, ne venez pas m'ajouter au plomb ce caoutchouc minable, piètrerie ! pitrerie ! mièvrerie ! Si vous voulez soutenir des gens qui se bagarrent pour ouvrir la bouche en milieu hostile, faites-le, et que ce soit clair.
Mais cessez de nous coller sous ce bon sang de panneau Femmes comme d'autres écrivains témoignent se voir coller sous le panneau Noirs, pour peu qu'ils le soient, en plus de leurs chromosomes.
Qu'est-ce que c'est que cette "couleur femme" à la fin ? celle des caillots, une fois par mois ?

Serait-il possible d'avoir affaire à des gens sérieux ? qui se cassent pour inventer des choses intéressantes ?

Femme je suis biologiquement, dame je m'efforce d'être, c'est ainsi que, courtoisement, Monsieur, je vous salue.