EDMEE par Michaël Moretti

Les Poèmes et Fictions, poésie contemporaine

EDMEE par Michaël Moretti

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
sang
dedans baignoire
verdict
prison huit ans
flashs caméras
gros plan
en boucle
enfants
réclament maman leur
aimant mari attend
huit ans


équation
à peu d'inconnue donc
prendre temps d'aller vite
planter décor
pas à pas
nulle description
pas de corps
planter : agriculteur
qualité : monsieur
nom : fier
peu importe
taiseux, forcément
l'agriculteur
pudique, dit-on
des on-dits
peu importe
famille nombreuse, forcément
prend comme ça vient
pas à pas
1 + 1
ça va comme ça vient
pas à pas
7 enfants
pas forcément désirés
jusqu'à 7
bien accueillis, toujours
un à un
taiseuse, la famille, forcément
tic-tac du temps
bénédicité
silence à table
synthétique
odeur nappe
acrylique
rond serviette
pain du bourreau dit-il
au pain inverse
coutiau ëdans
langues glissent
lors soupe
noce de pain
ëvec chinchée d'
elle est saf
ça rouille
noyau de
ça saque
des dents
luxe : miotte
tic-tac du temps
maman : vaiss
elle effacée
famille travailleuse
jusqu'à que
laborieuse
pis brume plante
papa fier
silencieux
pudique, forcément
mère : au foyer
pleurs plaintes : 7
pis en pis
entre biberons
puis labeur
pis brume plante
avec mari taiseux
se joindre à
rebours : foyer
pleurs plaintes
sans cesse
dur 7
mieux au fond du trou dit-elle
juste la vie
foyer
labeur
au jour le jour
c'est la vie
pas à pas
de famille
unie pour
ils s'aiment
en silence
c'est comme ça
peu de biges
pas fêter anni
versaire
ni mariage
ni baptême
ou autres
c'est comme ça
pas de
fête de
famille, jamais
inutile
s'adoune à
la terre seule
ils s'aiment
plaintes pleurs
pis brume plante
maman à bout
sang baignoire
un à un
dedans trou
pas à pas
huit ans
enfants réclament
maman leur
à bout
ni fleur
ni couronne
noire de sang
rouge sur
blanc sur blanc
baignoire
papa taiseux
pudique, forcément
on-dits
drôles réclament
maman leur
famille nombreuse
un de plus
un de moins
au trou
huit ans
flashes caméras
zoom
cadette des 7