Suburbia de Bruce Bégout par Matthieu Gosztola

Les Parutions

14 avril
2014

Suburbia de Bruce Bégout par Matthieu Gosztola

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1

 

Bégout interroge la suburbia :

« l’extension des villes au-delà

 

de leurs limites, la dissolution de l’

urbain dans un espace sans centre ni

 

périphérie ». La ville qui incarne le

mieux cette extension sans limites                                                                                                   e.s.t.

 

Los Angeles ; d’où la volonté de

Bégout de se pencher sur cette

 

ville, qu’il juge, se découvrant

continuateur du travail de

 

Benjamin, « capitale du

XX° siècle ». La justes

 

se des pages qu’il consacre

à L.A. tient d’abord à l’

 

absence de présupposition

qui a été sa règle de travail.

 

Cette « objectivité » tient au fait

que Bégout n’a jamais vécu dans

 

cette ville (cf. Simmel et ses Digres

sions sur l’étranger). Aussi cultive-t-

 

il une neutralité du regard,

absolument « nécessaire

 

à la mise entre parenthèses

des "objectivations précritiques" ».

 

Neutralité seule à même de permettre

que « [l]e sens se fa[sse] de lui-même » 

 

: « la tâche de la pensée est de reconstituer

son émergence pré-théorique dans la vie sensible ».