Air imaginé par Philippe Beck

Les Poèmes et Fictions, poésie contemporaine

Air imaginé par Philippe Beck

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1

A Anne-Lise Gastaldi

 

Satie fait des immobilités.
Sérieux, les immobiles joués,
les pièces,
les pages répétées dans l’air
ou l’espace ne blaguent pas.
Il ne plaisante pas dans l’espace,
mais l’air est plein de jeux et de traces
rondes, et d’accords chantés et serrés
près des cœurs et des mains
dansés. Tout est sérieux dans la rondeur
du temps timbré et rêvé.
Les lunettes rythmées composent
des visions profondes et calmées.
Le joueur fait des ronds près d’une eau imaginée,
comme au clavier un peintre de la durée.