Locat. par CÈcile Richard

Les Apparitions

Locat. par CÈcile Richard

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
Un coup ta grande maison de campagne ça te fout le bourdon et puis le lendemain ça peut faire un rêve, surtout quand c'est très beau une maison de campagne, avec tout le vert autour, le bois qui craque et le chien aussi, alors ça te fout le bourdon tellement tu sais comment ça fait une vraie maison de campagne, une autre fois ça plaît, avec tout l'engouement et des projets, des devis pour le ravalement et la mezzanine, et puis un dimanche ça fout un coup une maison de campagne avec un hameau tout près, le potager, ça te fout le bourdon une maison comme ça, belle comme dans un magazine quand y'a des gens qui boivent l'apéritif dehors le soir, et qu'il fait encore bon dehors aussi, ça c'est du bonheur à crédit, qu'il faut y croire un peu, c'est peut-être bien quand même, même si c'est que du pourri dans les murs et tous les coups qui tombent que ça fait du bruit aussi la campagne, quand ça frappe et des meurtres derrière les maisons, ça fout le bourdon les granges, et les vaches dans les prés ça regarde qui, ça fabrique du fait divers et du fromage de brebis aussi c'est pas toujours très frais.

J'habite la ville mais je déteste, je rêve d'habiter à la campagne, ma mère habite à la campagne, mon père cultive à la campagne, ma sœur élève des poules à la campagne, mon oncle bat sa femme à la campagne, sa femme tricote à la campagne, mon frère est artisan à la campagne, ma grand-mère est malade à la campagne, son défunt est tombé d'un toit à la campagne, je regarde les émissions télévisées qui se passent à la campagne, après le travail, je choisis un programme télévisé où il est question de campagne, ce soir au journal télévisé ils ont annoncé la mort accidentelle de 80 cochons sur une route de campagne.
Le commentaire de sitaudis.fr Extrait d'un travail en cours.