Réflexions d'un songe-creux... par Alain Frontier

Les Incitations

13 oct.
2002

Réflexions d'un songe-creux... par Alain Frontier

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
Voici mes dernières réflexions, telles qu'elles émergent peu à peu de mondemi-sommeil :
1° Ecrire, c'est réduire au silence les autres écritures, les autresparoles. Nul n'est poète s'il n'est méchant.
2° Mais aussi (assumons la contradiction) : écrire, c'est articuler un texteavec ceux des autres ; c'est donc écouter les textes de autres.
3° Accepter de publier un texte, c'est s'engager à le respecter.
4° Une revue ne s'inscrit ni dans l'instant ni dans l'éternité, mais dans letemps. La nouvelle organisation de Sitaudis me plaît beaucoup.
5° Le luxe n'est pas le meilleur moyen de respecter un texte. Le luxe n'estpas un critère de qualité.
6° Il est devenu aujourd'hui plus facile de faire une revue. Mais lesfacilités qu'offre la technique ne suffisent évidemment pas à faire unebonne revue. Elles empêchent en particulier le bricolage. Les jeunes nesavent plus ce que c'est que le bricolage.
7° Plus je pense à "Fusées", plus ma colère grandit. «a en devientcomique...
8° Chaque jour, en me levant, je me demande : et si j'avais tout faux ?(J'ai un tempérament inquiet).

Fin des réflexions du songe-creux.