Claude Minière

Les écrivains, auteurs et poètes contemporains de sitaudis

Claude Minière

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1

né à Paris le 25 octobre 1938.
Après la publication d’un premier livre, L’Application des lectrices aux champs, en 1968, aux éditions du Seuil, il a contribué à plusieurs revues, TEL QUEL, Critique, Po&sie, TXT, L’INFINI, artpress… Il est revenu, de fait, à la poésie avec La Trame d’or (éd. Marie Delarbre, 1998), puis Le Temps est un dieu dissipé (Tarabuste, 2000).  Après avoir séjourné à Londres, il s’est installé à Lille où, libéré de toutes obligations professionnelles, il a composé trois essais critiques, Barnett Newman (Tarabuste, 2005) ; Pound caractère chinois (Gallimard, coll. L’Infini, 2006) ; Encore cent ans pour Melville (Gallimard, coll. L’Infini, 2018).  Il poursuit sa collaboration avec le peintre et sculpteur Mathias Pérez dans la réalisation d’ouvrages à tirage limité, Gueule noire (2015).