La lettre inventée. par Serge Seckler

Les Parutions

29 déc.
2002

La lettre inventée. par Serge Seckler

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
«a se déroule comme sur un mètre
Voyons d'abord dit le commandant si les doigts (de
la main) ne dépassent pas du drapeau
Aucun rire ne s'échappe du carré
Les hommes et les femmes galonnés sont vraiment à
Hauteur d'événement
L'aumônier commence alors à murmurer je vous
salue
Puis chouchouté par la liberté de la pensée
Se laisse aller à une sorte d'utopie souhaitable où
La médecine
La philosophie
Le droit à la peinture se retrouvent côte à côte
Com-un-hors-lieu-com-arobase
Une réévaluation sublimée
De la condition sociale mais économisée
Pour le moins audible des plaisirs
Je vous salue
‘ crise de la cerise
Angor
Longtemps tu n'as pu sortir de ma glotte
bloqué en ma partie inférieure
Tu n'as guère vu du soleil que mon plexus
Et autrement jamais frôlé ma luette
Monter
Descendre
C'est ce mouvement que j'appelle angoisse
Il n'y a donc pas de crime en ma vie
Pas même de vol
Et si quelquefois l'ennui est apparu c'est : gomme!
Ce revenant insupportable
À démasquer seul
Par le travail recommencé
Par ce travail si fatigant usant
Pour différer toujours les rapprochements douteux
Putain
Ils sont restés sur le cul
C'est alors qu'en sourdine
Le héros sadien
pleure
Voilà ce signe d'amour
Cette première lettre si proche des grandes
Elle montre son corps sa chair son odeur
Pour ne plus se souvenir
Parce que et puisque
Elle est devenue mémoire
Vivre
c'est peut-être cela aujourd'hui
Et aussi le moral
Le commentaire de sitaudis.fr Serge Seckler est né en 1957 à Aumale, (Algérie) ; artiste, ilvit et travaille à Biot .
C'est son premier poème publié (avec reproduction d'une peinture de 84, laque sur toile de 216X 216).