Stefan Zweig, adieu l'Europe par Christian Désagulier

Les Incitations

23 nov.
2018

Stefan Zweig, adieu l'Europe par Christian Désagulier

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1

Ce n'est pas un livre, c'est un film de Maria Schrader réalisé en 2016 que l'on peut voir sur la chaîne numérique d'arte jusqu'au 27 novembre..

https://www.arte.tv/fr/videos/058947-000-A/stefan-zweig-adieu-l-europe/

Un très beau film et très-subtil relatant les dernières années de Stefan Zweig depuis son exil prémonitoire jusqu'au point suicide final..

Un Stefan Zweig en tant que bouleversant paradigme, pour le questionnement que ce film suggère quant à l'utilité, l'efficacité ou l'inanité de l'engagement politique des intellectuels en période de dérèglement politique global auquel s'ajoute aujourd'hui le climatique et l'économique, tous trois dérèglements reliés par la fonction mathématique d'implication..

Le climatique auquel font penser les deux séquences qui se déroulent, la première dans la moite chaleur du Brésil tropical, dans une plantation de cannes à sucre, la seconde dans l'hiver sévère aux vitres givrées d'un appartement new-yorkais mal chauffé..

Quant à l'économique on sait que c'est un dérèglement contrôlé pour le bien de tous par une main invisible qui n'est pas celle qui récolte les cannes ni tient le crayon mais celle qui tapote à la vitesse du son sur les claviers des ordinateurs programmés pour spéculer à la vitesse de la lumière à Wall Street, l'une des plus obscures de New York, toponymie oblige, toute dévolue à la speculatio (voir le puissant poème Les Frères Lehman de Stefano Massini..)

Un différentiel de vitesses irréductible, celui du son et de la lumière, que seul le poème parvient à mettre en équation, dont les tentatives de solutions participent de la résolution..

Que le poème soit cinématographique, et κ ι ? ν η μ α ne signifie-t-il pas 'mouvement' , ou bien graphique, et  γ ρ α φ ι κ ο ? ς ne signifie-t-il pas 'action d'écrire', que seul le poème dispose du pouvoir de transformer à la façon de Fourier le photon en phonon et réciproquement, la vision en invocation, en appelant à l'aide le poème, c’est-à-dire en s'appelant à l'aide..