Des tâches & des instruments d'…ric Giraud.

Les Parutions

06 oct.
2003

Des tâches & des instruments d'…ric Giraud.

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
Des phrases courtes, des paragraphes clairs et nets, aux mots familiers bien alignés que perturbent à peine quelques bribes de dialogue en italiques, le livre de Giraud paraît facile d'accès, il est pourtant ardu malgré ses invites élégantes.
L'auteur observe, croque et scrute, récolte et colle, il insère autant qu'il peut tout ce qu'il peut (et un clin d'oeil à l'éditeur, un?) transforme des clichés en cliches, il enquête, il espionne ambiance polar, on sent l'influence de Hocquard et des américains qu'il lit, traduit ou publie (la revue "Issue" qui approche de sa fin, c'est-entre autres- lui). Il écrit comme un scientifique mais qui serait miné par l'inquiétude.
Il faut alors repasser par le titre : définir cette lecture comme un ensemble de tâches et fabriquer les instruments nécessaires pour en profiter car profit, il y a. Ou aura. Et aura il y a aussi. Comme si l'on voyait plusieurs films en même temps et qu'ils ne se distinguent plus qu'à peine de nos fantasmes urbains les plus courants.
Et l'on revient au premier texte qui ouvre le livre, sans doute le plus achevé : "Une place ouverte" en quatre parties (I, II, III et IV), où l'on tourne en rond jusqu'à céder place à de douces pensées, pas lasses ; ce livre déplace et dépasse les automatismes du mental du lecteur habitué.
Le commentaire de sitaudis.fr Le Bleu du Ciel
110 p.
13 €