il particolare 12, 13, 14

Les Parutions

30 avril
2006

il particolare 12, 13, 14

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
Dans son fameux récit de voyage sur les traces des Camisards, Stevenson énumère quelques figures de cette épopée :

Il y avait encore Castanet, un chef partisan, sous sa volumineuse perruque et passionné de controverse théologique.
(Voyage avec un âne dans les Cévennes-10/18- p. 130 )

Castanet, Hervé de son prénom, ainsi se nomme également le psychanalyste admirateur de Christian Prigent, Klossowski et ...du travail de Roubaud-Delay sur le Graal ; à la controverse, il préfère la pouroverse et les longues, parfois trop longues, questions : c'est pourquoi la revue qu'il a fondée et dirige ne craint pas plus les longueurs que nous les répétitions ! En matière d'épaisseurs marseillaises, il particolare serait la grosse cousine, un peu partie un peu collante, de Docks (qui a fugué plus au Sud) et de CCP, on l'aime bien la grosse même quand on s'moque et, au gré de ses numéros, il arrive qu'on l'adore.
Dans celui-ci par exemple où le grand traducteur que fut Claude Riehl, a pu contribuer, juste avant de mourir, à l'élaboration d'un cahier Arno Schmidt, hommage lui soit rendu. En ouverture, La place où j'écris est un texte inédit publié en 1960 en réponse à une question d'un journal de Cologne, la Deutsche Zeitung , il se termine par ces mots :

Vous me questionnez à propos de ma place de travail ? Sur ce que je veux ? Ce que je suis ?
 : Attendez plutôt que je ne sois plus.


Dans ce dossier présenté par Marjorie Caveribère et Jean-Pierre Cometti, tout l'art typographiquement mimétique de Schmidt, cette écriture compressée ...paradoxalement volubile ...

cet art que son immanence libère des fausses sublimités


trouve particulièrement en Pierre Senges (qui a publié depuis 2000 plusieurs livres remarqués chez Verticales ) des éclairages lumineux même pour ceux qui croient bien lire l'auteur de Vaches en demi-deuil ainsi que chez …rik Bulot qui le rapproche judicieusement de Jarry, Thomas Keller et Stéphane Zekian, ce dernier avec trop de longeurs. Un cahier qui fera tout de même date.
Prélevons également dans ce numéro (dont on se demande qui le lira intégralement ? qu'il ou elle nous écrive ), des textes de jeunes auteurs prometteurs, déjà apparus sur notre site, comme David Christoffel, la musicienne Elena Andreyev et Alexander Dickow. Et pour finir en pensée, un débat passionnant autour du livre de Philippe Mengue, Deleuze et la question de la démocratie .
Le commentaire de sitaudis.fr 301 p.
31 € le numéro
Abonnement à deux numéros : 35 €
à quatre numéros : 62 €
1, rue de Lorraine
13 008 Marseille