L'E.T., fiction concrète de Dominiq Jenvrey

Les Parutions

20 oct.
2008

L'E.T., fiction concrète de Dominiq Jenvrey

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
Entrée Tentante
En coupant le "D" à la fin de leur prénom, Arman et Bernar Venet l'avaient rendu moins banal ; Dominiq Jenvrey s'inscrit dans cette pratique de l'apocope chic qui contamine jusqu'à sa scription du terme Logique en Logiq avec rebonds sur l'initiale de Capitaliste dont il accouche avec une contraction : Kiste
Envahisseur Trouble
Sous couvert d'une Expérience Totale et muni de la postface commandée à tous par le directeur de la Collection, transformée pour le coup en manifeste, ce livre a réussi à contaminer une partie de la blogosphère des potes poètes, allumant des liens et des apparitions sur le mode des envahisseurs discrets. François Bon parle de veilleurs pour qualifier ces blogueurs.
Certains, dont cette base, pointe avancée de la résistance à L'Emprise, s'honorent d'avoir décliné l'offre hittiq

Envahisseur Terrifiant
Le moins qu'on puisse dire est que Dominiq (niq niq)
maltraite Blanchot et nombre de nos héros avec la plus grande désinvolture, croyant mettre en évidence et questionner le grand silence de nos penseurs sur des pans entiers de l'imaginaire humain.
Aux pages 66 et 67, l'ironiq atteint son apogée.
Notez bien qu'il ignore (superbement ou naïvement ?) le livre de Stéphane Bérard, paru en 2002 chez Al Dante, le problème martien qui avait pourtant obtenu le PRI, (Prix du Roman Intersidéral)

Envahisseur Terne
Un livre nourri de références informées ou savantes, qui se montre finalement peu inventif, moyennement drôle et moyennement subversif, plutôt ennuyeux.
Comme pas mal d'artistes contemporains, l'auteur s'en fout parce que ce qui compte, c'est que les gens parlent de son concept et du dispositif.
A partir duquel Dominiq deviendra PIR (Poète Internationalement Reconnu).

ET dire que l'on est tombé dans ce panneau...
Le commentaire de sitaudis.fr éd. Seuil, coll. Déplacements (2008)
108 p.
14 €