N.O. Le détournement de Véronique Vassiliou.

Les Parutions

12 mai
2003

N.O. Le détournement de Véronique Vassiliou.

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
Au départ de ce livre, un projet de film qui ne sera jamais tourné, premier dé-tournement. il y en aura d'autres pour armer ce dispositif complexe mais d'accès plus facile qu'il n'y paraît de prime abord, d'autant que "l'enquêteur" s'en explique dans son post-propos (qu'il vaut mieux détourner en avant-propos).
Enquête il y a en effet, et longue de trois années avec 72 indices sur les traces (trous et merdes compris) du célèbre et défunt peintre Gasiorowski, artiste ayant comme pas un engendré vivant son propre muthos avec des propos de lui qui sont inventés pour de vrai mais c'est surtout d'une quête dont il s'agit. Au-delà de la peinture et de la mort, quête de Poésie. Encadrée par"négation, refus, révolte...et donc doute". Débordée par des questions et forcément inachevée si bien que Véronique Vassiliou, dans la quatrième de couverture, peut justement qualifier "N. O." de non-livre. Ce qui ne signifie pas que cet appareil de prise en charge du négatif ne soit pas à même d'offrir au lecteur autre chose que son propre déploiement :

"Le feu, aussi, a besoin d'une structure."

Bien regarder, en reproduction ci-jointe, la très gasiorovskienne peinture sur papier, réalisée pour le frontispice du livre, par Philippe Agostini.
Le commentaire de sitaudis.fr …ditions Comp'Act (dist. Nemo)
88 p.
12 €