NYC de Marc Chodolenko

Les Parutions

13 nov.
2004

NYC de Marc Chodolenko

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
Sans remonter à un Rimbaud pas assez urbain dans ses déambulations, des surréalistes aux situationnistes, le marcheur est devenu mâcheur de mot et d'images, parcours balisé ; la déambulation semi-onirique dans NYC (avec ou sans Mission Stendhal) est aussi non seulement connue mais peut susciter quelque sourire narquois chez les happy few.
C'est pourtant un texte neuf, étrangement trouble et impressionnant que nous offre Chodolenko dans un joli format à l'italienne (saluons au passage le courage de l'éditeur qui n'hésite pas à publier quelque chose d'aussi court et poétique sans l'estampillage habituel ni les subventions qui vont avec).
Un texte troué, langue trouée de marches ou langue du sommeil, à la rencontre de la foule, de la feuille et de la folle (on ne la rencontre pas à volonté ce n'est pas une fille qu'on peut payer), du lapsus : des failles.

...tu n'en trouveras pas trace sinon imaginée parmi les marques sur la grimasque de ton visage...

Sous des aspets lyriques, on observe un négligé très artiste dans le montage, le bricolage, l'enchaînement des images ou l'accumulation des métaphores.
En remontant bien au-delà des courants évoqués au début de cette présentation, bien au-delà de la modernité, le narrateur arpenteur tente de se bricoler une ou plusieurs allégories qui pourraient l'aider à ne pas se pendre :

Nos ancêtres étaient plus malins qui avaient pigé : être caillou n'est pas être dieu et être dieu n'est pas être caillou cependant que le caillou est le dieu et le dieu est le caillou.

De NYC à Louxor ou Lascaux.
Mais en dépit d'efforts don quichottesques, il ne lui reste guère qu'à cesser de marcher-mâcher pour faire entendre

...un appel qui ne s'adresse plus à personne et n'attend pas de réponse, une invocation qui ne vise nulle évocation...

...sinon celle du lecteur, tout étonné de celle que suscite l'appel dans le présent de sa propre vie, à l'intersection de ses propres avenues.
Le commentaire de sitaudis.fr éd. POL
10 €
non paginé