Pas billy the kid de Julien D'Abrigeon.

Les Parutions

14 avril
2005

Pas billy the kid de Julien D'Abrigeon.

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
Il faut d'abord profiter de ce livre pour signaler que Laurent Cauwet est l'un des très rares éditeurs français à passer outre un refus d'aide du CNL, il assume ses choix jusqu'au bout.
Grâce au site que Julien D'Abrigeon a créé et anime, TAPIN, tout le monde connaît ce jeune auteur qui s'est formé dans BoXon, autour de Bobillot.Comme d'habitude, il ne faut pas se fier à la quatrième de couverture, ce texte n'est pas un "magistral questionnement" ni "excitant" ni "intriguant".
Très proche d'un livre comme c'est toi le business publié par Caroline Dubois chez POL (même inquiétude amusée des rapports entre la pensée, le langage et l'écriture des histoires), ce recueil (au sens propre) s'inscrit dans une filiation qui va de Gertrude Stein à Nathalie Quintane avec un chaînon manquant découvert par celle-ci récemment, Un jeune homme trop gros publié par Savitzkaya chez Minuit en 1978 (sur un versant plus lyrique).
Dans ce registre, D'Abrigeon apporte sa touche personnelle, une culture pop désinvolte et une certaine science du collage.
Inclus un cadeau (p. 23), un jeu de société très stimulant intellectuellement et qu'il devrait faire breveter.
Le commentaire de sitaudis.fr éd. Al Dante
105 p.
15 €