Poète bin qu'oui, poète bin qu'non ? de Jean-Pierre Verheggen par Katy Rémy

Les Parutions

18 mai
2011

Poète bin qu'oui, poète bin qu'non ? de Jean-Pierre Verheggen par Katy Rémy

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
Il se regarde dans les yeux et s'interroge : Poète bin qu'oui, poète bin qu'non ? Aucune réponse. Déguisé de 36 sortes, il prend la pose et ironise. Autoportraits à la Boltanski, à la Bonnard, à la Rabelais, autofiction ? Non, Histoire de la Littérature, Histoire de la Modernité, sociologie des poètes, à conseiller aux adolescents à partir de la seconde. «a va leur déshabiller le sujet. Ensemble de poèmes/textes jubilatoires à lire couché, debout, en marchant, pour amuser la galerie, mais pas pour bercer les petits. Bien sûr il faut l'entendre, lui, le « poète kamikaze », j'allais dire dépêchez-vous. Vieux ? Persona non gaga ! rugit-il avant de se moquer des motmodes. Allo ? Jean-Pierre Verheggen ? Lisez-moi donc « Poète inconnu » juste pour le rythme, la voix. Juste celui-ci car c'est le plus neutre, celui qui demande le plus de souffle. Les autres, porteurs de rire, d'angoisse, d'emportements, objets à microscope, nous éclaboussent sans retenue. Le 37ème, le « Poète qui met les pieds dans le plat » co-signe l'ouvrage avec JPV, ce n'est plus une grimace, c'est un rire gargantuesque qui prolonge la question : Oui ? Non ? Qui s'y colle « La mort ne supportant pas le droit à l'erreur »

PS
Simultanément, Verheggen publie chez Lansman, le désopilant J'aime beaucoup ma poésie (!!!), volume rassemblant quatre conférences qu'il a données en 2009 à la Faculté de philosophie, arts et lettres de l'Université catholique de Louvain dans le cadre de la chaire de poétique.(90 p. 13 €)