Christophe Fiat se débine.

Les Incitations

22 juin
2005

Christophe Fiat se débine.

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
Sans doute effarouché de ce qui pourrait lui en coûter dans la carrière qu'il mène (faisant partie du nombre croissant de ceux qui veulent vivre DE la Poésie (!), il doit se ménager certains appuis ), Christophe Fiat vient de m'enjoindre de le retirer de Sitaudis au prétexte que son ami Messagier est sur les rangs dans l'élection du Pire des Poètes...
Il le fait DANS DES TERMES INSULTANTS qui montrent bien et son affolement et la difficulté qu'il y a à défendre le travail de Messagier sur un terrain strictement littéraire. Et comme le courage n'est pas sa qualité première, il essaie d'entraîner d'autres poètes derrière lui! Bientôt une pétition pour défendre, je cite, la même haute et puissante et noble idée de la poésie : vous verrez que ce bigot de la déclamation finira par nous faire un procès!
Chacun le comprend vite, toutes ses déclarations sont trop morales pour ne pas dissimuler quelque lumineuse stratégie.
Fiat a dû trop appréhender son patronyme dans son acception latine mais il ne suffit pas qu'il prescrive la lumière pour qu'elle arrivesur les autres, encore moins sur lui !
Signalons (y a-t-il un lien?!), qu'André Velter arrive pour le moment très largement en tête des suffrages du Pire des Poètes.
Le commentaire de sitaudis.fr Le grand avocat de la Confraternité.