Matthias Vincenot, ringardises et showbiz.

Les Incitations

28 déc.
2003

Matthias Vincenot, ringardises et showbiz.

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
Il faut lire la bio ou plutôt le CV de ce jeune "poète" (né en 1981), très vite reconnu par PPDA (!) et qui publie sur le Web un site à sa propre gloire, pour prendre la mesure de ses risibles prétentions...on n'en parlerait même pas s'il n'avait publié en 2001 une "Anthologie des nouveaux poètes français et francophones" avec le soutien d'Orizet, et pour la soirée de RE-présentation du livre début janvier 2004 (!), ne s'assurait le concours de ringards de toutes sortes dont Madame Danièle Evenou (défense de rire) mais aussi de comédiens d'habitude plus regardant comme François Marthouret, le tout dans l'Amphithéâtre Richelieu de la Sorbonne! Là, il doit y avoir abus de position dominante, vu que le sieur est Vice-Président des élus étudiants de cette université (il s'en vante dans sa bio, à consulter d'urgence :
http://www.matthiasvincenot.net/quiestil.php.)
Avis aux Rabelais d'aujourd'hui, les poètes officiels sorbonicollés ne fricotent plus avec le haut-clergé mais avec des stars télé sur le retour et d'anciens animateurs du Club Dorothée...
Pour finir (mais la bêtise n'a pas de fond), voici un extrait d'un brillant poème du jeune prodige (le poème du mois sur son site!) :


Irréelle

J'ai vu tomber du ciel
Un bouquet d'irréel
...
Je n'ai pu retenir que deux trois hirondelles
Mais elles m'ont échappé
Elles vont revenir et je les attendrai

J'ai vu tomber du ciel
Une rose infidèle
Je l'ai juste sentie, je m'en suis éloigné
Je l'aurais bien cueillie mais je n'ai pas osé

Le commentaire de sitaudis.fr On tire à vue sur le poète le plus prétentieux du Web.