Maulpoix, fausses mesures.

Les Incitations

23 mars
2004

Maulpoix, fausses mesures.

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
Nathalie Quintane vient (le 22/03/04) d'attirer notre attention sur le texte suivant, extrait d'une espèce de panorama historique de la poésie actuelle, trouvé sur le site de l'universitaire, essayiste, critique et "poète" Jean-Michel Maulpoix et rédigé par le maître des lieux :

Enfin, au terme de ce mouvement par lequel la poésie se déborde, se suspecte, sort d'elle-même et parfois se nie, il faut noter quantité de formes ou pratiques résolument marginales et formalistes , telles que le lettrisme, les collages, la poésie tract, la poésie sonore (Julien Blaine, Bernard Heidsieck) du groupe " Polyphonix "...

Il n'y a bien entendu (pour les sonores) jamais eu de groupe constitué en Polyphonix : c'est le nom d'une association fondée en 1979 par J.J. Lebel pour organiser des lectures, performances et manifestations qui débordent d'ailleurs largement le cadre de la poésie sonore : "essentially nomadic and international".
Ceci relevé pour mettre en garde ceux qui auraient trop tendance à se fier aux informations répandues sur le Web, espace privilégié des jeunes gens peu instruits.
Le commentaire de sitaudis.fr Le néo-lyrisme du colporteur.