Pourrières, bilan des Rencontres Germain Nouveau 2003.

Les Incitations

28 sept.
2003

Pourrières, bilan des Rencontres Germain Nouveau 2003.

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
C'est sous la pluie (tant attendue) que s'achèvent ces secondes rencontres avec nettement moins de public que l'année dernière : centré cette fois-ci sur les revues de poésie (de la région, ça la fout encore plus mal), la manifestation organisée par Claudie Lenzi et Eric Blanco a drainé bien peu de public sauf lors des lectures du samedi soir.
Au cours de celles-ci, on a assisté à une révélation, (André Gache bien soutenu par Frank Doyen, on en reparlera bientôt), des confirmations, (Florence Pazzotu et Liliane Giraudon) et une déception (Frédérique Guétat-Liviani qui a lu un texte trop long et s'en est aperçu). Le Prix de l'humour est attribué à Jean-Jacques Viton (certains diront encore qu'on exagère en décernant récompenses et blâmes mais s'ils ne veulent pas prendre le risque d'être jugés, ils n'ont qu'à rester dans leurs ateliers d'écriture.
Quant aux organisateurs, s'ils ont connu quelques défaillances et stress divers dans le déroulement des journées, ils se sont rattrapés en dominant l'expo de Mail Art en compagnie de Julien Blaine et Claudie Lenzi a démontré qu'en lecture publique de poèmes, quoique plasticienne de formation, elle pouvait en remontrer à pas mal d'animateurs de revue comme Hervé Bosio, Olivier Domerg ou Gilles Cabut.
Hormis les découvertes, on retiendra surtout l'engagement remarquable de deux personnes du conseil municipal de la ville de Germain Nouveau, dont Fatiha Anckaert, adjointe à la Culture, de la bibliothécaire Joëlle Caïra et de l'informaticien Laurent de Guernon : ceci comme gage de l'avenir à long terme de la manifestation.
De même que le modeste mais beau catalogue réalisé à l'occasion par les éditions Plaine Page (12 € : commandes à la Bibliothèque Municipale de Pourrières et à plaine.page@wanadoo.fr)
Le commentaire de sitaudis.fr De notre envoyeur spécieux.