QUID DE LA PO…SIE ? par Alain Robinet

Les Incitations

10 juin
2006

QUID DE LA PO…SIE ? par Alain Robinet

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
Colère contre toutes ces socio-p'tites proses du quotidien Pronom Verbe Complément qui se prennent dans les rêts replets reflets des égo-blogs(moi JE en egoblogo(zéro)sphéro JEME) sustentés par les micro-structures familiales (femme(s), enfants - dont leur babil -, tata-blablas & big papa-patrie : pétain est tjrs bien là dans le luna park & le land der no !!) & aussi, & surtout, dans les filets d'un Art Officiel en quête d'artistes thuri-funny-trashy-féraires pour masquer le désoeuvre du politique au pays de Pol & Mickey, post Ubu.

Colère contre ces petits textes qui veulent ou qui voudraient dire ou qui crachent sur ce qu'ils disent-gueulent+décibels & qui font en fait l'éloge de ce qu'ils disent dénoncer du mercantilisme, de la marchandisation en ces sous-produits frelatés (date de péremption largement dépassée du no écrire autres que compiles aux reflets à peine biseautés, cette fois, du tout culture !) ; mais pas un mot à propos des perfusions soup-ventions, ni des bourses ou des résidences parasitaires & autres assitanats bien hypocrypto-franchouillards! (cf. aussi, la francophonie, non affranchie d'un néo-colonialisme, toujours bien présent !)

Colère contre tous ces copiés-collés qui prennent leurs jus pour du cut-up électronic alors que c'est du ketchup néo-minos Burroughs, vaporisé «d'état léthal d'inculture » par d'éphémères carriéristes, ces _ habiles dont parlait B.Pascal, qui ne parlait pas globish.

Colère contre l'imposture romantique, toujours en vigueur, du techno-poète & ses électro-appendices masturbateurs & leurs éphémères podiums & carrousels en boucles & circuits bien fermés, bien clos organisés par les markéteurs-éditeurs de la star'ac-poésie & leurs copinages qui ne font pas école, mais copy ! all right, mec ! & ressasse le même n° médrano !

Ceci n'est, donc, pas encore un des ces pseudos anti-textes contre la « Poèsie » qui disent qu'ils n'en veulent pas ou ne peuvent « en » écrire ou des » romans ».
Le commentaire de sitaudis.fr Extrait d'un texte inédit.