Littérature, n° 164, Jean-Pierre RICHARD

Les Parutions

06 févr.
2012

Littérature, n° 164, Jean-Pierre RICHARD

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
Littérature, la revue du Département de Littérature française de Paris VIII dont Jean-Pierre Richard a été, à Vincennes, l'un des fondateurs, consacre son numéro 164 à l'auteur de Poésie et profondeur (Seuil, 1955) ; dans son introduction, Jean-Claude Mathieu souligne avec raison que Jean-Pierre Richard aura été un des rares critiques du XX ème siècle à faire toute la place au corps, à la chair des êtres et des choses, à la sensation, dans les textes qu'il lit comme dans ceux qu'il écrit. Il se sent accordé à « la chair du monde », une expression de Merleau-Ponty qu'il aime.... Il évoque ensuite sa merveilleuse osmose intellectuelle et (sa) grande amitié avec Georges Poulet (dit Perros).
L'œuvre de critique, cette écriture au service des écritures s'étale sur 40 ans et comporte 14 livres ; Littérature et sensation (1954) est devenu un classique.
La revue a choisi d'esquisser le portrait d'un écrivain par des écrivains, s'adressant à Pierre Michon, Dominique Barbéris, Christophe Pradeau, Daniel Guillaume, Gérard Farasse et au trop nostalgique Pierre Bergounioux parmi d'autres possibles .
On lira ensuite trois textes inédits de Jean-Pierre Richard dont un consacré à la demeure chez Proust, à la focalisation dedans/dehors (la lecture comme enfermement libératoire) et un autre qui analyse le charme de La scène de Maryline Desbiolles, montrant l'intérêt que le grand critique continue de porter à la littérature la plus vivante aujourd'hui.
Le numéro se clôt sur un entretien de Jean-Pierre Richard avec Yvan Leclerc, éclairant et percutant, exemple de question :
Pourriez-vous faire, en contre-épreuve, le portrait-robot de l'écrivain moderne qui ne provoque pas votre désir d'écriture ?
Entre ces deux-là, il y a une « connivence euphorique » qu'ils savent rendre euphorisante.
Le commentaire de sitaudis.fr éd. Larousse/Armand Colin
décembre 2011
108 p.
18 €