Mouvement perpétuel d'Éric Houser

Les Parutions

24 oct.
2014

Mouvement perpétuel d'Éric Houser

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1

 

En attendant sa prochaine recension sur ce site voici, bien infidèlement reproduite, la page 12 de l’excellent livre d’Eric Houser.

 

 

 

Il faut faire du sport. Il faut s’exercer en tout et en toute chose pour n’avoir pas de temps libre.

 

 Comme ça j’ai pu penser à un autre journal que j’avais fait mais je ne peux pas l’écrire. Celui-là je peux l’écrire donc il est bon, il est à écrire et c’est pour ça qu’il est quelque chose de bon. L’autre n’est fait que pour être lu et je ne peux plus l’écrire. Il est inutile de l’écrire bien qu’il ne soit plus écrit. Vraiment pas. C’est vraiment autre chose. Les faits s’additionnent mais ils ne font pas de somme et moi non plus. Je réfléchis à un courrier que je pourrais m’adresser. Un mail ou un sms, pour garder une preuve de ce que je t’avance.  C’est pourquoi les rues sont chargées en ce moment il y a des odeurs pré-lilas. J’ai parcouru une certaine vitrine, avec dextérité on plaçait un mannequin dans lequel je me suis vu trait pour trait. C’est un moment et ce n’est rien ou quelque chose d’anodin mais cela délasse et le reflet est toujours bon quoi qu’il en soit.

Le commentaire de sitaudis.fr

éditions Nous, 2014

coll. Disparate

116 p.

16 €