Presque tout de Christian Prigent.

Les Parutions

06 juin
2003

Presque tout de Christian Prigent.

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
De tous les (peu nombreux) poètes contemporains francophones capables de produire des essais théoriques d'une importance majeure, Prigent est sans doute celui qui a le plus publié de poésie proprement écrite mais jusqu'à la publication de ce volume, quelques rares privilégiés seulement avaient pu accéder à des livres dont la diffusion fut très limitée : Paysage avec vol d'oiseaux a été publié en 1982 par les éditions Carte Blanche de même que Journal de l'œuvide en 1984, Notes sur le déséquilibre en 1988 et Un fleuve en 1993. Les tirages de tête de ces ouvrages illustrés par de grands artistes comme Buraglio, qui ont souvent permis d'en assurer la publication, en font des objets très prisés par les bibliophiles : on peut toutefois les admirer au cipM.L'Album de Commencement qui clôt le volume a été édité par "Ulysse fin de siècle" en 1997 et il faut noter que François Dominique comme les autres premiers éditeurs des livres, en a autorisé gracieusement la réédition : cadeau des petits aux grands par pure bienveillance vis-à-vis du seul auteur et qui sera sûrement sans retour...mais est-ce le refus de l'éditeur qui prive le livre de l'insertion de Deux dames au bain (éd. L'un dans l'autre-1984) d'une réédition ou un souci de cohérence stylistique?
Car il est vrai que constitué ainsi, (ce n'est pas le genre de Prigent, infatigable travailleur, de livrer une simple "compile"!), le livre fonctionne presque comme TOUT avec l'horizon de son obsédant trou qui le fera toujours manquer mais ce manque est aussi sa marque, l'acharnement de sa fabrique.Seuls Un poète (dédié à Claude Minière) et Un peintre (pour Philippe Boutibonnes) sont inédits mais reliés sans peine à la quête inlassable car


vu de cet angle toutes
sont les mêmes : jupes, runes, coches



De quoi approffondir la connaissance de cette l'œuvre en attendant la sortie, prévue pour la rentrée, de l'énorme et déjà fameux "Grand-Mère quéquette" (cf. extrait dans le site).
Le commentaire de sitaudis.fr éd. POL
427 p.
23 €