Revue Lignes, par Robert De Niveau

Les Parutions

20 juin
2006

Revue Lignes, par Robert De Niveau

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1
" «a va mal, mais tant qu'y a de la vie, y a de l'espoir " résume à peu près ce numéro de la revue Lignes, indispensable à ceux qui ne seraient pas encore au courant des derniers développements de l'actualité, complémentaire pour les autres. On y retiendra le texte d'Yves Pagès, récit édifiant de la chute de la maison Seuil dans la plate-bande néo-libérale, celui, cinglant, d'Eric Loret qui rappelle que
"je est un autre"
a sombré dans le
"je suis ce que je suis"
des blogs et des "be yourself" - et que ce Même auquel on nous réduit est en train de faire rendre gorge, entre autre, à la littérature -, ou l'entretien, bref mais passionnant, de François Maspéro, précisant que tout ça ne date pas d'hier, le rachat de Plon par des banquiers dans les années 60 annonçant le début de la fin de l'édition comme entreprise familiale.
Question subsidiaire : QUI lit des livres (de la littérature, de la poésie, etc) aujourd'hui ?
Réponse : pas grand monde.
Mais Hélène Bessette ne pouvait compter que sur 200 lecteurs dans les années 50, alors...