Où va le CNL ?

Les Incitations

10 juin
2018

Où va le CNL ?

  • Partager sur Facebook
  • Partager sur Google+
  • Google +1

 

Informés de l'invitation de Guillaume Musso par le CNL, programmée le 19 juin, nous tenons à questionner ce que signifie symboliquement et pour l'avenir, une telle subversion des valeurs : les auteurs de best sellers ont depuis bien longtemps contribué, par le biais d'une taxe sur les ventes de livres, à l'alimentation des ressources du Centre, une idée que beaucoup d'écrivains étrangers nous envient.‎ Mais c'est la première fois, à notre connaissance, que le CNL affirme à ce point son soutien à une autre forme de création dont le besoin de reconnaissance symbolique est fort, bénéficiant en revanche d'une reconnaissance publique extrême. Est-ce là le rôle d'un établissement culturel public ? N'est-il pas davantage de défendre une création audacieuse ? Quel signe est donné là à tous les professionnels qui portent l'exigence dans l'effort de lire des œuvres de création ? Le CNL continuera-t-il à soutenir tel éditeur, tel festival qui invite des auteurs réputés plus difficiles d'accès, tel auteur qui ne parviendra jamais à vendre 100 000 ouvrages en une semaine ?  
Nous nous interrogeons et craignons une dérive purement marchande d'une politique avant tout publique.